grossesse, Ma vie de doula

Célébrer le 120ème jour de grossesse.

Célébrer le 120ème jour de grossesse est une tradition qui vient d’Inde et n’est que peu connue et répandue en Europe. Il s’agit de faire cercle autour de la future maman, de l’entourer et de l’assurer du soutien de ses proches, de sa communauté de vie.

C’est un rituel, qui marque donc un passage. 120 jours de grossesse équivalent à quatre mois, c’est dans la tradition indienne le moment où l’âme de l’enfant à naître s’incarne véritablement dans le corps du foetus. C’est le moment où la grossesse commence généralement à être rendue « publique » où elle est « dite » aux cercles un peu moins proches que dans les tous débuts, où elle commence à se voir aussi. Poser un rituel à ce moment de la grossesse peut aider le couple à ressentir le soutien et la force de leurs proches, dans une société ou les choses sont beaucoup vécues en privé (et paradoxalement assez « montrées » sur les réseaux sociaux et autres mais sans implication en retour).

Pour les 120 jours de grossesse, c’est bien la future maman qui est fêtée, célébrée, honorée, pas encore le bébé. Bien sûr il est présent et à l’esprit et au coeur de chacun mais c’est la future maman qui est au centre. Elle qui porte et qui nourrit la vie. Elle qui a besoin de sentir l’amour, le soutien et la bienveillance de ses proches. C’est un rituel qui est donc, dans l’intention, un peu différent du blessing way, un peu plus connu de nos jours.

On peut imaginer une fête rassemblant les proches de la future maman, qu’elle aura choisis et invités. Comme elle est au centre des attentions et de la célébration, l’organisation ne doit pas reposer sur ses épaules, l’idéal est donc qu’une amie, soeur, doula… s’occupe de l’organisation après avoir recueillis les souhaits de la future maman. De petits cadeaux, symboliques, peuvent lui être offerts (un exemple assez classique est la perle que chaque invité offre avec une intention et qui formera un collier ou bracelet avec celles des autres invités), des douceurs seront partagées, des mots dit ou écrits, de la musique peut être jouée, chantée, écoutée. Les mains et/ou pieds de la maman peuvent être massés…

Si les proches vivent trop loin pour se déplacer (ou que la situation sanitaire ou autre les en empêche), le couple de futurs parents peut prendre un moment pour eux, pour se relier à ce bébé qui s’incarne, formuler des souhaits, des voeux sincères. Leurs proches peuvent aussi, de chez eux avoir un moment particulier de pensée pour ce couple qui va accueillir un bébé dans quelques mois, peut-être déjà réfléchir à comment être un soutien, une aide pour eux après la naissance.

Chaque occasion de célébrer la vie qui arrive doit être saisie!
Aimons, célébrons, créons les rituels qui nous ressemblent. Leur souvenir peut être une aide précieuse quand les moments sont plus difficiles. Invitons la joie dans nos vies, et répandons-là en particulier autour des femmes enceintes!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s